logo

Maroc-Bilan

Bilan Voyage au Maroc

C'était notre tout premier voyage en famille, alors pour commencer concentrons nous sur Lou !

voyage au Maroc

✅ Mon premier voyage ! 🇲🇦

📆 21 jours au Maroc
🚘 16 jours de road-trip + 5jours à Marrakech en tout
🛣️ 1350km, pour une vingtaine d'heures de route au total
✈️J ai pris l avion, le taxi🚕, le touk-touk🛺, la calèche 🐴
🏠 8 étapes, 8 hôtels différents
🌏 Le haut Atlas, les vallées, les villes, les villages, le souk, le désert, l océan...
🍽️ Des tajines et du thé à volonté ! Pas mal de frites aussi 🍟
🚶‍♀️Beaucoup de kilomètres de marche et encore plus sur le dos de papa
🐴 Des dizaines d ânes croisés et 🐱 des centaines de chats admirés "oh le minou, oh le tit âne, je veux caresser"
🐪 J ai découvert les dromadaires et les cigognes
🎁 J ai reçu 5 ou 6 cadeaux de locaux
🗣️ Beaucoup de "comment tu t appelles ?", avec des "Lou" inaudibles au début, et bien forts et affirmés à la fin 👏
Dans les rues je suis connue, on entend "Lou" "la p'tite princesse" "la gazelle" et j ai mille attentions🥰
🧒 J ai rencontré des enfants, je suis même allée dans une école
😥 1 bébé et 1 tétine de perdus
😁 1 nouveau bébé à ramener
😳 2 changements de couches dans des lieux incongrus
😅 1 seule couche débordée 💩
🥴 Plusieurs siestes et repas aux horaires anarchiques, suivies de quelques crises de nerfs de fatigue...
🤒 Un bon rhume
❤️ Beaucoup de rencontres, beaucoup de découvertes, des sourires, des couleurs, des odeurs, des sons nouveaux...
❤️ Bref, un vrai grand voyage, comme papa et maman !! ❤️

📌Je me suis bien amusée, mais j'étais contente de rentrer à la maison ☺️ Maintenant je ne pense qu'à repartir !
📌 Papa et maman on bien aimé ce voyage aussi ! Ce n'est pas un gros coup de 💘 comme l'ont été d autres pays, mais ils pensent qu'on reviendra sûrement un jour il y a encore beaucoup à découvrir 🤗

 

Le Budget

Passons aux choses sérieuses, celles qui vous intéressent vous, qui prévoyez peut-être un voyage similaire !

Pour ces trois semaines au Maroc, le budget a été de 2000€, on va dire pour deux personnes "et demie" (car Lou a compté pour certaines choses, pas pour d'autres). Sachant qu'il y a 400€ pour les vols (donc pour trois), et 300€ de location de voiture. Pour le reste ça vous donne une idée globale !

 

La voiture

Nous avons loué une Dacia Logan chez Oyama Car à Marrakech et je recommande ! Le prix était un des moins chers, le service au rendez-vous (on vous porte même la voiture à votre hôtel si besoin) et tout s'est fait très "à la cool", sans caution, sans argent versé pour la réservation. Comparé à ce que j'avais pu lire au sujet des problèmes avec les compagnies internationales, je ne regrette vraiment pas. Ils peuvent fournir un siège auto pour pas grand chose, mais nous avons préféré avoir le nôtre.

Nous avons bien apprécié nous déplacer en voiture à notre rythme, et surtout de pouvoir aller dans des endroits moins fréquentés avec des routes sublimes. Nous n'avons trouvé aucune difficulté à la conduite au Maroc, sortis des grandes villes il y a peu de circulation, c'est agréable. Comme partout il faut faire attention aux camions qui doublent parfois un peu sauvagement, mais rien de terrible (ou en tout cas on a vu bien bien pire !). Nous avons pris des routes de montagne et quelques portions de piste sans problème, il faut juste y aller doucement.

 

Les hôtels

Nous avions décidé de nous faire plaisir, d'une part car cela faisait longtemps que l'on était pas partis, et d'autre part, parce qu’avec Lou on voulait être un peu plus "confort" (clim et la plupart du temps piscine). En moyenne nos hébergements nous ont coûté 50€ par nuit (je ne compte pas le camp "de luxe" qui fausserait le chiffre), on peut donc trouver moins cher facilement si on veut économiser.

Nous avons tout réservé sur booking, et au fur et à mesure, avec toujours des annulations possibles, ce qui nous a permis d'affiner l'itinéraire au jour le jour.

Je vous donne la liste dans l'ordre.

-Riad Makila Marrakech. Sympathique, petite piscine bien appréciable

-Dar Ait Bouguemez vallée Ait Bouguemez. Logement quasi chez l'habitant, superbe vue, traitement "aux petits oignons"

-Auberge le Maquis vallée d'Ourika. Peut-être à rénover un peu pour certaines chambres, pas de clim et il faisait chaud en juin, mais jardin/piscine magnifiques)

-Emeraude Camp Agaffay. Camp esprit luxe, on a beaucoup aimé

-Riad Tourkia Taroudant. Magnifique lieu

-Ocean view Taghazout. Esprit surf-camp, accueil sympathique, mais ménage à revoir

-Côté ocean Mogador Essaouira. Plutôt quelconque (enfin, moderne je veux dire !) mais confort

-Riad des Lys Marrakech. Très sympa, avec petite piscine, un Français vient de le reprendre et le staff est vraiment top !

 

Les repas

Nous avons fait un mix de très local vraiment pas cher dans des petits "bouis-bouis" comme on dit (repas le moins cher pour 1€/pers), de prix plus "touristes" dans de jolis restaus (dans les 6-7€) et beaucoup d' "entre deux" (3-4€). On a bien mangé partout, même si au bout d'un moment tajine et couscous nous ont lassés ! Mais on trouve des alternatives partout, des grillades, des salades, des pizzas ... On a fait des orgies de jus d'orange, extra et tellement peu cher comparé à chez nous (un très grand verre pour de 50ct à 1€).

 

L'itinéraire

Si vous avez lu "Maroc-Préparatifs" vous savez que cela a été la valse-hésitation pendant un moment ! Et bien au final, nous sommes plutôt satisfaits de notre choix , ouf !

Nous avions abandonné l'idée de la grande traversée pour atteindre le désert de sable, trop longue et surtout avec des impératifs de timing. Effectivement, même si nous aurions beaucoup aimé voir ce type de désert, le voyage a sûrement été plus plaisant, du moins avec un bébé. Nous avons fait tout de même une vingtaine d'heures de route en deux semaines, et c'était pas mal ( il en aurait fallu dix de plus pour le plan A je crois). Et puis nous avons pu vraiment varier les paysages et être libres de changements de dernière minute. Nous avons pu aller dans le Haut Atlas dans des villages coupés du monde, dans des lieux plus touristiques, et en bord de mer. On a eu un bel aperçu de ce qu'offre le Maroc comme variété de paysages. Je pense que nous y reviendrons pour poursuivre, qui sait peut-être avec notre fourgon aménagé lorsqu'il sera prêt !

 

Voyager avec un (grand) bébé

Les voyages divers et variés, ça on commence à connaitre, mais voyager en famille avec un petit bout c'est nouveau et ça change tout ! Enfin... non , ça change un peu, mais pas tout !

Lou, à deux ans n'est plus un petit bébé, mais elle nécessite tout de même des attentions particulières et un rythme adapté. Par exemple elle a besoin de pas mal de sommeil et n'est pas comme certains bébés qui s'endorment paisiblement, et facilement partout, tout le temps.  Elle ne va rien montrer et va être speed jusqu'à la fin, même de plus en plus jusqu'à dépasser le point de non retour ! C'est donc à nous de veiller au grain...

Nous avons ainsi essayé de préserver les moments de sieste au frais et au lit pour un sommeil vraiment récupérateur. En réalité nous avons réalisé que cela n'a pas réellement changé notre rythme de voyage, car dans 90% des cas nous avons toujours eu par le passé des journées qui commencent tôt, avec des matinées bien remplies, puis un repas, parfois un peu tardif, suivi d'un moment de repos avant de repartir en fin d'après-midi. Avec un bébé c'est parfait, même si on a bien vu que les matinées étaient parfois trop intenses et qu'une sieste en plus était nécessaire. Et oui, les voyages sont tout de même épuisants pour nos bébés, beaucoup de choses nouvelles, du bruits, des couleurs, de la chaleur, c'est éprouvant pour leur cerveau, alors il faut rester observateurs et être prêts à s'adapter ! J'ai eu très mal au coeur deux ou trois fois, alors que nous étions en balade en ville ou dans un souk, avec l’impossibilité de la coucher, de la voir tout à coup épuisée partir en crise de nerfs avant de s'effondrer dans son porte-bébé... Elle a pu faire également de belles siestes dans la voiture en route. C'est vrai que les jours où nous avions quatre ou cinq heures à rouler nous priions très fort pour qu'elle dorme le plus longtemps possible !

A part ça R.A.S, nous avons la chance d'avoir une petite merveille très enjouée et elle a beaucoup aimé être en voyage (d'ailleurs je crois qu'elle y a vraiment pris goût, elle nous demande de temps en temps "on part où? " Ahah !). C'est assez marrant de voir évoluer ainsi un enfant dans un autre pays avec tant de choses différentes. Parfois elle ne semblait même pas remarquer le dépaysement, comme si tout était normal et puis parfois elle s’émerveillait ou était surprise de petites choses. J'ai été agréablement surprise de l'entendre dire quelques fois "C'est joli ici !", trop mignon... elle a par dessus tout aimé les animaux que l'on rencontre partout, les ânes et les chats en particulier, c'était une folie ! Elle a beaucoup apprécié goûter à plein de choses, et voir des enfants également.

Ce voyage lui a semble-t il également fait du bien du point de vue de son tempérament réservé et même craintif avec les étrangers. Au fur et à mesure du voyage elle a pris l’habitude que l'on s’adresse à elle (il faut dire qu'elle était la chouchoute partout !), elle a commencé à échanger davantage, et à donner son prénom avec plaisir. On même été surpris à la fin du voyage de la voir faire remarquer à un serveur que nous n'avions pas de thé à la menthe sur la table, et demander au staff de l'hôtel "pourquoi personne a ouvert la porte?" (après avoir sonné, on ne nous avait pas ouvert immédiatement) ! Quels fous rires ...

*D'un point de vue technique, quelques petites choses en vrac:

-Le choix du Maroc pour un premier voyage nous a semblé parfait. Peu d'heures de vol (elle a adoré !), on y parle Français, on trouve tout se dont on a besoin niveau soins et santé  (j'ai même trouvé un médicament que je prends toujours en voyage et qui ne se vend plus en France !), également il y a des médecins et hôpitaux si besoin (en tant que maman c'est ce qui me fait le plus peur... une urgence médicale ! ), et en cas de gros pépin on peut rentrer vite. Maintenant qu'on a testé, on va peut-être tenter d'aller plus loin? Ahahah !

-On nous  a parfois proposé un petit lit bébé mais pas systématiquement. Pour notre part, vu la taille des lits elle a toujours dormi avec nous, c'est plus simple et on dort tous mieux !

-Pour la nourriture aucun souci, elle partageait nos plats et parfois on prenait un truc en plus si c'était trop light, semoule ou frites. Une ou deux fois c'était un peu épicé mais elle disait "ça pique", étonnée, on lui expliquait que c'était normal, et elle mangeait quand même. En revanche nous avions emporté du lait en poudre car elle ne se passe pas de ses bibis. Il y en avait assurément en pharmacie, mais peut-être pas le même (et ils ne font pas les petites briques de lait de croissance seulement de grosses bouteilles).

-Pour les couches, on en avait, on en a aussi acheté au supermarché à Marrakech et on a rit d'en voir partout, même dans les minuscules boutiques de montagne, mais vendue à l'unité, et attention au stock ! Lou est maintenant "propre" donc ce sera plus facile la prochaine fois (il faudra juste les couches pour la nuit)!

-On avait investi avant le départ dans un porte-bébé de rando (un Little-life sur vinted). C'était bien mais on s'est dit que pour le prochain voyage on ne le prendrait pas (sauf si on prévoit vraiment de longues randonnées, ce qui ne sera pas le cas). Plusieurs raisons à ça: D'une part c'est vraiment encombrant (à l'aller on l'avait mis dans un de nos sacs et bourré de vêtements, au retour on avait des souvenirs en plus, alors on l'a mis imbriqué dans notre siège auto dans une grande housse et c'est passé ainsi en "accessoire bébé" mais c'est contraignant). D'autre part Lou n'y reste pas hyper longtemps, donc après, on a ça sur le dos pour rien. Quand elle s'y endort elle n'est pas vraiment confortable, elle tombe sur le côté, et puis moi personnellement je préfère les porte-bébés physio (on a des Boba, 4G et spécial voyage), je sens beaucoup moins son poids (tout de même 15kg) et elle est bien appuyée (certes ça tient plus chaud mais bon un peu plus un peu moins..) du coup je ne l'ai portée qu'une fois, ça me faisait trop mal au dos. Donc gros volume et moins de confort ou petite pochette pour plus de confort, le choix est fait ! Mais c'est très personnel, beaucoup optent pour le sac rando.

-Côté siège auto, on a trouvé un truc génial c'est un rehausseur pliable (seulement à partir de 15kg et conforme aux normes CE, cherchez Mifold sur le net) qui tient presque dans la main ! Voilà de quoi voyager encore plus léger la prochaine fois !

 

 

Notre bilan et notre ressenti à nous

Voici nos impressions à nous, en tant que voyageurs, avec l'influence de nos expériences passées et donc nos attentes présentes.

Nous avons beaucoup aimé ce voyage, peut-être en partie car c'était le premier à trois, et aussi car ça faisait longtemps ! Mis à part cela, le Maroc est un beau pays, avec des paysages variés, beaucoup de choses à voir et à faire, et je pense qu'il y en a pour tous les goûts !

Les prix sont moins chers qu'en France ce qui est bien agréable, le pays étant touristique on y voyage vraiment très facilement même pour un novice. L'offre en restaurants et hébergements est vraiment vaste et chacun y trouvera son bonheur. La concurrence fait également qu'il faut être à la hauteur, on a donc en général un service de qualité.

Le pays est grand et on peut aisément y voyager de manière toute organisée ou libre, tout y est possible !

On en prend plein les yeux niveau couleurs, flâner dans les souks est captivant, les villes ont chacune leur ambiance, découvrir les terres et ses panoramas est souvent époustouflant, nous avons vraiment adoré toutes ces découvertes.

Mais... il y a quand même un "mais", celui qui fait que l'on a pas eu le gros coup de cœur qu'on a déjà ressenti en voyage en tombant éperdument amoureux du pays et de ses habitants...

Ceux qui nous connaissent le savent, pour nous un voyage 100% inoubliable doit avoir son lot de rencontres imprévues, et touchantes. J'avais lu et relu combien le Maroc et donc les Marocains étaient accueillants. Je ne dirais pas que c'est pas vrai, mais pour moi c'est tout de même un accueil souvent "induit". Je crois que ce n'était pas ainsi par le passé, mais malheureusement comme tous les pays très touristiques, au bout d'un moment les gens sont un peu lassés ou blasés de voir débarquer des hordes d'étrangers appareil photo à la main (je parlerai des photos plus tard d'ailleurs), et ils espèrent bien en récolter quelque chose. On peut les comprendre...

Alors on reçoit un traitement vraiment très aimable voire carrément hyper attentionné dans chaque lieu où l'on séjourne, ce qui est extrêmement agréable surtout en venant de France où les bonnes manières semblent parfois avoir été oubliées ! Également dans les magasins/souk les vendeurs redoublent de petits gestes pour être avenants, etc etc, partout où il y a finalement un rapport avéré où possible à l'argent. Le client est roi, cette expression prend tout son sens !

Mais en dehors de ceci nous n'avons pas eu de rencontre fortuite et totalement désintéressée (enfin, une seule). Chaque personne qui venait vers nous pour discuter, au final, avait quelque chose à nous proposer. Nous avons eu ainsi des échanges sympathiques, mais il n'y a pas la magie de la découverte et du partage sans arrière pensée.

Dans les coins très reculés, je pense qu'ils étaient trop surpris et trop réservés, cela donnait une impression de personnes vraiment renfermées. Dans les lieux touristiques, trop habitués ils veulent nous vendre quelque chose. Il faut l'entre deux ! On l'a expérimenté une fois alors que l'on s'est arrêté au hasard d'une grande fête en bord de route, certaines personnes étaient bien plus souriantes et avenantes, visiblement ravies de nous voir là.

Quoi qu'il en soit,les Marocains sont des gens vraiment charmants et chaleureux, cela ne fait aucun doute, et nous avons apprécié cette ambiance bienveillante, d'autant plus avec un enfant.

 

Tout au long du voyage nous n'avons pas pu nous empêcher de faire le parallèle du Maroc avec l'Iran. Beaucoup de points communs entre ces deux pays qui n'ont pourtant rien à voir. Les paysages, les souks/bazars, les couleurs, mais pour nous l'Iran est loin devant comme expérience complète de voyage, pour son ambiance, sa richesse culturelle et surtout son accueil.

 

Les prix

On a trouvé qu'en tant que touristes il y a quand même écrit "riche" (ou pigeon?) sur notre front. Comme souvent me direz-vous... On tente de nous facturer tout au prix fort, voire très fort (même en marchandant ardemment). Le pire étant à Marrakech évidemment, dans les lieux moins touristiques c'est moins flagrant mais quand même présent.

Pour la petite histoire, notre riad de fin de séjour se trouvait  à 1,5km de la place Jamaa el Fna. Plusieurs fois, le soir quand nous avions déjà les jambes bien fatiguées et qu'on était un peu pressés nous avons tenté de prendre un taxi. Nous en avons accosté plusieurs et c'était à chaque fois la même rengaine : on nous demandait 50 dirham, soit 5€, pour 1,5km, alors même qu'ils sont normalement obligés de mettre en route leur compteur (mais ils ne le font pas car ça rapporte peu) ! Après négociation on arrivait à tomber à 35 mais c'était vraiment avec mauvaise humeur que le chauffeur acceptait et en nous traitant quasiment d'escrocs ! Dans cet hôtel il y a avait un couple de français d'origine Algérienne, donc plutôt typé et la femme portait le voile. Ainsi ils étaient souvent pris pour des touristes Marocains. Pour la même course on leur demandait directement 15 dirhams ! Et elle trouvait que c'était cher comparé au prix pour les locaux avec compteur !

Alors oui, en tant que touriste on peut payer un peu plus que les locaux, mais il ne faut pas exagérer car on ne peut pas non plus jeter l'argent chaque jour... Et puis la manœuvre n'est pas habile car à bon prix on se lâcherait davantage, on aurait par exemple pris le taxi souvent, mais là nous nous sommes restreints au minimum.

C'est la même chose dans les souks, négocier ok, mais quand on part à 10 fois le prix c'est juste vraiment désagréable... Autre histoire, j'ai demandé plusieurs fois le prix de petits bols, cela allait de 45 à 90 dirham avec et sans négo (donc 4,5€ à 9€ pour un tout petit bol !) mais jamais plus bas "c'est de l'artisanat, ça revient cher à fabriquer bla bla". Un jour je suis tombée sur un petit papi qui en avait quelques-uns et il avait affiché 10 dirham !

Heureusement les vendeurs étaient plutôt tous sympas, avec le mot pour rire et pas "agressifs" devant le refus comme j'avais pu le lire, donc de ce côté là, c'est resté plaisant même si frustrant. Lou a reçu plusieurs fois de petits cadeaux et ils étaient tout particulièrement adorables avec elle donc notre expérience auprès des marocains  est quand même positive.

 

La photo au Maroc

Côté photo j'ai été servie ! Enfin c'est une expression car c'est la première fois pour moi qu'il aura été si difficile de prendre des photos. Et je ne parle pas de portrait ou de photo de personnes en particulier, mais même des photos de paysage ou de rue ! Dès lors que quelqu'un se trouvait vaguement dans le cadre, parfois très loin, et parfois même pas du tout dans le champ, c'était soit des grands signes pour dire non (éventuellement pas sympas), ou bien la personne allait se cacher !

Du coup je n'ai quasiment jamais sorti mon appareil photo et j'ai préféré tout faire au téléphone, c'est plus discret et plus rapide pour ne pas importuner.  Mais c'est très désagréable car la photo fait partie inhérente du voyage pour moi et je trouve en plus que pour des personnes qui attendent beaucoup du tourisme comme eux, c'est dommage de se priver de la "publicité" que ça fait pour le pays, car c'est tellement photogénique...

J'ai questionné quelques personnes, une fois on a évoqué la religion, mais je n'y crois pas du tout, à de rare exception peut-être. Plusieurs fois on m'a dit qu'ils avaient peur que l'on fasse des cartes postales. Là je le crois davantage, cela se fait, et aujourd'hui se monnaye. Lorsque j'achetais quelque chose, puis que je demandais l'autorisation de photographier le magasin avec éventuellement une/des personnes, c'était oui avec le sourire, quelque part c'est un peu comme s'ils me le devaient ou me remerciaient. Sans achat auparavant, c'était non. La photo "s'achète" également en réalité, et c'est le cas dans d'autres pays, business is business...

Un jour j'avais pris mon appareil photo, je l'avais simplement au tour du cou, et alors que je déambulais en ville, sur mon chemin, les vendeurs ambulants se planquaient sous leur table, ou derrière leur bassine ! Incroyable scène qui m'a laissée surprise et agacée, surtout que je ne prenais pas de photo ! La fois suivante à peine arrivée dans un marché, et alors que je prenais une vue générale du lieu (j'étais à distance et en face de personne), un gars derrière moi s'est montré très énervé faisant de grands signes "non" les sourcils froncés ! A partir de là, je m'en suis tenue au téléphone (ainsi les photo ici ne sont pas de grande qualité !), et c'est beaucoup mieux passé (sûrement que ça ne donne pas l'impression de vouloir faire de "belles" photos pour les exploiter ensuite !).

Dans ma pratique de la photographie, résolument et spontanément tournée vers l'humain, je n'ai jamais photographié quelqu'un contre son gré ou sans une autorisation même juste avec des gestes. Elle est parfois tacite, c'est alors que j'ai passé du temps avec la personne et que je sais qu'elle sera ravie d'un cliché, je ne saute pas sur les gens dans la rue pour leur tirer le portrait (mais du coup il faut auparavant qu'il y ait eu une rencontre !). Quand on photographie un marché, ou la rue d'une ville pour son caractère pittoresque, ou tout simplement pour rendre compte de ce que l'on visite, on ne peut faire évacuer tout le monde.  Les scènes de vie sont quelque chose d'essentiel d'un point de vue artistique ou à valeur de témoignage et c'est bien dommage que cela dérange... C'est le revers de la médaille du tourisme intensif malheureusement, et je peux également comprendre la lassitude des gens si à longueur de journée un troupeau les mitraille...

J'ai peut-être deux ou trois "vraies" photo, celle où la personne est réellement heureuse de cet échange.

C'est un point également qui me fait préférer l'Iran (ou d'autres pays), où les gens éprouvent plaisir et fierté lorsque je partage avec eux ce moment intime de la photo. A l'avenir le choix de destination prendre en compte ce point je pense...

 

Pour clore ce bilan, vous propose maintenant de passer quelques minutes dynamisantes en compagnie de Lou avec ce petit clip vidéo spécial ! 

*Si vous avez des questions, si j'ai oublié de traiter un sujet qui vous intéresse , n'hésitez pas à écrire un commentaire.

 

 

 

Autant que possible, Marion parcourt la planète en quête de nouveaux sujets. Son regard humaniste nous plonge dans ces "autres mondes", qu'elle partage également par l'écriture dans son blog et dans son ouvrage "Et si c'était possible..." 

2 thoughts on “Maroc-Bilan”

  1. Oh Marion, quel bonheur de lire et regarder ta vidéo ! tu m’as donné un énorme envie de découvertes marocaines
    C’est une si belle aventure que ce 1er voyage en famille et le sourire de Lou, sans cesse sur son visage , remplit nos coeurs de joies!
    Le Maroc est une belle destination, si proche de nous et aussi si dépaysante mais il est certain qu’aux yeux de leurs habitants, la notion de monnaie est omniprésente et peut entâcher la relation de rencontre mais c’est si légitime de vouloir « gagner sa vie ». …..alors oublions l’argent et regardons au delà!…….dans leurs coeurs et dans leurs regards. Bravo pour ces photos et ces récits si formidables. Tu es un véritable moteur de vie!

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error: Content is protected !!